le Blog à Dom


2 Commentaires

Se pencher pour voir la forêt

Comme l’arbre qui,
par le jeu de la perspective,
cache la forêt,
la peine et la douleur peuvent
momentanément
occuper toute la place dans le champ de la conscience.

Il peut suffire de me pencher
un peu ou beaucoup, suivant la largeur de l’arbre,
pour apercevoir la forêt,
juste là,
derrière l’arbre.

Lire la suite


1 commentaire

Philosopher

Depuis que j’ai écrit le billet « Philosophie? », j’ai laissé mûrir en moi la question « Pour moi, qu’est-ce que philosopher? »

Et plus je fais résonner cette interrogation, comme une corde de guitare, plus j’entends un mot vibrer avec elle, comme par sympathie harmonique. Ce mot est: Recul.

En amoureux du chiffre trois que je suis, je vois tout naturellement ce recul en trois dimensions:

  • En retrait: Me tenir juste à côté de moi-même et me questionner sur ce que je ressens, ce que perçoivent mes sens, « comment c’est pour moi de vivre ce que je vis »? Mais aussi, d’une certaine façon, me poser la question: « Si je n’étais pas moi, qu’est-ce que je dirais en me voyant? »; ce qui suppose de cultiver la capacité à changer de regard, de point de vue…
  • En hauteur: M’élever, pour obtenir une vue d’ensemble de la situation. Vérifier l’orientation, me résumer les épisodes précédent, anticiper quelque peu ce qui semble m’attendre; voir venir ce qui vient et s’éloigner ce qui s’éloigne, faire le point…
  • En profondeur: Plonger en moi-même et explorer les émotions qui m’habitent et dont témoignent mes ressentis physiques; tenter de discerner ce qui, dans mes motivations, appartient à mes choix de vie ou au contraire à mes conditionnements et mes blessures…